Départementales de mars 2015 – Des alliances avec toute la gauche

Au « choix de David »

Nous préférons la recherche d’alliances possibles avec toute la Gauche

par Eric Alauzet, Mireille Alphonse, Patrick Chaimovitch, Gérard Chausset, Dominique Cloarec, Bernard De Veylder, Patrick Franjou, Françoise Jaumain, Alain Goléa, Eric Loiselet, Zine-Eddine Mjati, Patrick Naizain, Serge Rivet, Philippe Stanisière, Claude Taleb, Julien Vick, Michele Zemor

* * *

Dans ce long courriel de David, très structuré, se trouvent des réflexions que nous pouvons aisément partager notamment celles appelant EELV à sortir de son nombrilisme et de sa fascination pour ses procédures, et l’affirmation selon laquelle notre parti ne peut se complaire dans un rôle protestataire et doit rester un parti de transformation, un parti qui accepte de prendre part au gouvernement dans les exécutifs locaux ou nationaux.
Nous pourrions aussi débattre de la place que David accorde à la notion «d’imaginaire» dans ses développements sur la crise actuelle du politique et sur le rôle qu’EELV pourrait exercer pour faire émerger un nouvel « imaginaire ». 
Toutefois, nous ne souhaitons pas ici répondre à l’intégralité du courriel de David, mais nous concentrer sur son choix tactique d’alliance électorale pour les prochaines départementales. 
On l’a bien compris, la nouveauté de ce texte, le « choix de David », le tournant dans le tournant, le changement de cap dans le changement de cap, c’est la préconisation pour les élections départementales d’un axe d’alliance privilégiée avec toutes les forces politiques situées à gauche du PS.

Continue reading

Départementales de mars 2015 – Contribution de Christophe Rossignol

3086242Cher David, Tout d’abord merci pour avoir lancé les débats concernant la stratégie d’EELV, pour les prochaines élections départementales. Même si cette note « exclusivement à usage interne » a généré moins de débats sur nos listes que d’articles dans la presse ce débat me semble d’autant plus utile que contrairement à ce que tu a écrit il est pratiquement absent à EELV.

En effet, il y a tout juste un an, notre congrès votait majoritairement pour la continuation de notre « participation critique et propositionnelle  » au gouvernement, mais, sans que les adhérents n’en décident ni ne soient consultés, nos anciens ministres ont décidé unilatéralement l’inverse….

Depuis une partie de notre mouvement multiplie tribunes et appels pour qu’ EELV se situe dans une opposition frontale au gouvernement et constitue un cartel du refus pour les prochaines élections rassemblant « gauche de la gauche » et EELV. Rappelons qu’il y a un an la seule motion qui proposait cette stratégie , celle portait par Eva JOLY, avait fait seulement 8 %…

C’est désormais ce que tu proposes, et qui me semble non seulement contradictoire avec tes propres constats mais dangereux pour notre pays et qui risque d’affaiblir encore l’écologie politique.

Continue reading